Comment creuser un fossé?

By
 In Non classifié(e)

Le creusage de fossés et de tranchées fait partie des mandats qui sont souvent confiés aux compagnies d’excavation.

Alors, qui de mieux placés que nos experts en travaux de terrassement et d’excavation pour vous partager une foule de renseignements concernant le creusage de fossés ? Ceux-ci vous seront très utiles si vous avez le projet de creuser un fossé ou envisagez d’engager une entreprise pour le faire.

À vos pelles, c’est parti !

Qu’est-ce qu’un fossé?

Un fossé consiste en une dépression en long creusée dans le sol. Tout fossé existe en raison d’une intervention humaine.

Le rôle d’un fossé

Les fossés servent à bien évacuer l’eau de surface, notamment lors d’épisodes de pluie et lors de la fonte des neiges. Ils agissent aussi comme des bassins de sédimentation et de stockage de l’eau. Ils captent les particules de sol et diminuent les risques que ces particules se retrouvent dans les rivières et les lacs. Ils peuvent même contribuer à la filtration de l’eau de ruissellement.

Les 3 types de fossés

Le fossé mitoyen

Un fossé mitoyen sert de ligne séparatrice entre deux propriétés adjacentes.

Le fossé de voie publique ou privée

Le fossé de voie publique ou privée sert exclusivement à drainer une voie publique ou privée, comme une rue, une piste cyclable ou une voie ferrée.

Le fossé de drainage

Le fossé de drainage est utilisé aux seules fins de drainage et d’irrigation de terres agricoles

Quelques notions à connaître avant de creuser un fossé

Creuser un fossé demande sans doute plus de planification que vous ne pensez. Voici quelques éléments auxquels porter attention si vous avez un tel projet.

Conception des fossés

La conception d’un fossé a un impact important sur sa capacité à résister à l’érosion et à remplir son rôle sur une longue période, sans nécessiter d’entretien. Pour un rendement et une durabilité supérieure, il est recommandé de :

  • Limiter au minimum la profondeur du fossé (la profondeur entre la ligne d’infrastructure et le fond du fossé doit se situer entre 0,30 et 0,60 m).
  • Concevoir les pentes latérales de fossés en respectant le plus possible l’angle de repos du sol en place et le développement de la végétation. Idéalement, la pente devrait être plus douce que 2 : 1.
  • Concevoir le fossé pour avoir un fond d’une largeur entre 0,60 à 1,80 m afin de favoriser l’infiltration et la filtration de l’eau.

À quel moment de l’année peut-on procéder au creusage d’un fossé ?

Le creusage des fossés est généralement effectué entre la fin de la période de dégel et le moment où les conditions ne le permettent plus.

Il est cependant préférable d’effectuer les travaux d’excavation par temps sec de façon à limiter le transport des sédiments.

Équipements nécessaires pour creuser un fossé

Pour creuser un fossé, il faut tout d’abord une pelle mécanique. C’est avec cet équipement lourd que l’opérateur pourra creuser le sol et déplacer la terre excavée.

Pour éviter de détériorer l’asphalte, il est conseillé d’utiliser une pelle mécanique sur roues ou à chenilles protégées lors de travaux en bordure de route. Aussi, le gabarit du godet de la pelle hydraulique doit être relativement petit afin de permettre au conducteur de bien voir le fond du fossé.

Afin d’être en mesure d’intervenir rapidement en cas de fuites ou de déversements d’hydrocarbure ou de toute autre substance nocive, il est recommandé de garder une trousse d’urgence en cas de déversements accidentels sur le chantier.

Il peut aussi être pratique de posséder un niveau laser afin de s’assurer de créer la bonne pente et de conserver la bonne orientation du fossé. Des marqueurs et de la peinture haute visibilité peuvent aussi aider l’opérateur à creuser au bon endroit.

Faut-il un permis pour creuser un fossé?

Avant de commencer à creuser un fossé, vous êtes tenus de vérifier si l’obtention d’un certificat d’autorisation du ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques est nécessaire.

Un inspecteur municipal pourra vous guider dans les démarches à entreprendre.

Attention aux infrastructures souterraines

De nombreuses infrastructures publiques comme les réseaux gaziers et de distribution d’eau potable sont enfouies. Même lors de travaux en zone résidentielle, il est essentiel de vérifier s’il y en a à l’endroit où vous souhaitez creuser un fossé. Pour ce faire, vous pouvez utiliser un service comme Info-Excavation. Ainsi, vous éviterez peut-être de faire des dommages nécessitant des travaux de réparation d’égouts ou d’aqueduc !

Quelques trucs pour faciliter les opérations de creusage de fossé

  • Creuser un fossé du bas de la pente vers le haut (de l’aval vers l’amont) permet de lui donner plus facilement la bonne pente. Sans compter que cela fera en sorte que l’écoulement de l’eau ne viendra pas complexifier les travaux.
  • Si votre fossé doit comporter un changement de direction, il vaut mieux créer une courbe qu’un angle droit. Ces derniers ont tendance à s’éroder rapidement.

Quelques mots sur le creusage d’un fossé existant

L’entretien d’un réseau de drainage ne doit pas être négligé. En ce sens, le nettoyage des fossés doit être réalisé sur une base périodique.

Il faut enlever les débris qui se sont accumulés, mais aussi parfois creuser un fossé existant pour lui redonner son efficacité.

Qu’est-ce qui justifie le creusage d’un fossé existant ?

Une intervention visant à creuser un fossé existant devrait être planifiée à la suite d’une des observations suivantes :

  • Une obstruction au libre écoulement de l’eau ;
  • Une accumulation de plus de 150 mm de sédiments au-dessus du niveau original du fossé ;
  • Une profondeur insuffisante du fossé existant pour assurer un bon drainage (au moins 150 mm plus bas que la ligne d’infrastructure).

L’utilisation de la méthode du tiers inférieur

Lorsque possible, la méthode du tiers inférieur doit être priorisée lors du nettoyage d’un fossé.

Celle-ci consiste à excaver uniquement le tiers inférieur de la profondeur totale du fossé. Au-dessus du tiers inférieur, les talus sont laissés intacts, conservant ainsi la végétation en place.

Cette méthode implique notamment un débroussaillement du fossé et un découpage de la tourbe avant de commencer à creuser à une profondeur qui ne devrait pas être supérieure à 600 mm sous la ligne d’infrastructure.

Aussi, une fois l’excavation du fossé terminée, il faut revégétaliser les sols mis à nus avec un mélange de plantes herbacées (lorsque les conditions le permettent).

methode-tiers-inferieur

Image illustrant la méthode du tiers inférieur

Un fossé à creuser? Excavation Chanthier est là pour vous!

Maintenant que vous savez tout ce qu’implique le creusage d’un fossé, vous réalisez peut-être que vous feriez mieux de confier cette tâche à des spécialistes plutôt que de tenter de le faire vous-même.

Si tel est le cas, vous pouvez faire confiance à notre équipe. Chez Excavation Chanthier, nous disposons de tous les équipements nécessaires et nos opérateurs sont formés et certifiés. Contactez-nous dès aujourd’hui pour nous confier un mandat.

 

Articles récents
duree-vie-piscine-creuseepermis de demolir obligation